Sitavirus Pandémie.

12 décembre 2009

Harun Yahya: l'homo-islamicus qui prônait la paix et " l' AMOUR" selon le Coran…

 
 
 
Harun Yahya:  une invitation à la « vérité » /petite compilation d’articles pour remettre les choses au point
 
 
 
1) Adnan Oktar (alias : Harun Yahya), prétend sur son site Web être un chercheur « respecté et de renom » qui s’est consacré à écrire sur des sujets scientifiques et en liaison avec la foi tels que « La théorie de l’évolution et les miracles de Dieu ». Il y est présenté en tant que « scientifique » respecté qui a des publications dans des sujets aussi variés que nombreux.
 En fait il n’est diplômé d’aucune université scientifique ! Ses publications ainsi que sa « fondation » (Science Research Foundation) ont été récemment interdites en Turquie, et la plupart des membres de sa secte ont été poursuivis en justice. Ce n’était pas dû à leurs activités islamiques et « scientifiques », mais en raison des crimes tels que chantage, extorsion, possession d’armes illicites et rapports sexuels avec des mineurs. Il y a environ trois ans, sur des plaintes des victimes, la police turque a perquisitionné les résidences de ce groupe. Les découvertes dans les maisons et les témoignages des membres de la secte ont choqué. Sous le masque de favoriser l’Islam et des faits scientifiques, les membres du groupe étaient impliqués dans des activités criminelles étendues.
 Parmi ces crimes : chantage, possession d’armes et rapports sexuels avec des mineurs. Le chef de la secte, Adnan Oktar ( tentant de fuir devant les caméras de police et montré également sur les TV turques telles que Kanal D, ATV, Star) a admis avoir fait du chantage aux personnes qu’ils considérait comme un obstacle à ses projets. Parmi ces personnes on trouvait des journalistes (Emin Colasan, et Fatih Altayli) pour le journal Hurriyet, après qu’elles aient remis en cause certaines d’activités de Harun Yahya telle que suborner la municipalité d’Ankara.
 En outre les politiciens tels que Celal Adan (membre du Parlement) et Mesut Yilmaz (ancien premier ministre de la Turquie) ont été des victimes de cette secte. Le groupe d’Oktar a fait publier des photos truquées de Mesut Yilmaz dans des vêtements et des cérémonies de la secte ainsi qu’un un faux certificat de membre de sa secte. Cet article truqué a été pris sérieusement et édité dans plusieurs journaux pro-Islamiques à leur insu. Un mannequin de modèle, Ebru Simsek, a été également victime de chantage et puis calomniée tant que « prostituée » dans des messages de fax envoyés aux centaines de différents journaux, chaînes de TV, grandes entreprises, consulats étrangers, bureaux de gouvernement etc. La raison de la calomnie ? Elle a refusé d’avoir une relation sexuelle avec Adnan Oktar. Mais les activités les plus choquantes d’Oktar et de ses disciples étaient les suivantes :
 Dans l’intervention de la police, 20 femmes et 2 autres hommes ont été trouvés à sa résidence. La plupart des filles avaient moins de 18 ans, (Oktar ayant un peu plus de 40 ans) et elles ont clamé qu’elles avaient eu des rapports sexuels avec Oktar et d’autres membres de sa secte. Dans son témoignage, Oktar a dit qu’il n’avait commis aucun crime car les rapports étaient consensuels, permis en vertu de la loi turque. De plus, Oktar a insisté sur le fait que ces rapports étaient également religieusement autorisés par l’Islam parce que lui et ses disciples n’ont pas eu des « vrais rapports sexuels avec ces filles ». Ils ont tous clamé qu’ils n’avaient seulement pratiqué que le « sexe anal et oral ». Ils ont préféré ce genre de rapports sexuels puisque selon le Coran, a-t-il dit, ces actes ne sont pas interdits en dehors du mariage. Selon leur interprétation les rapports « vaginaux » étaient « haram » mais les rapports anaux et oraux étaient « halal » s’ils ne sont pas mariés. La « Science Research Foundation » a été fermée suite au jugement. Adnan Oktar (alias Harun Yahya), et environ 40 de ses membres ont été portés à la cour et jugés. On apprend egalement qu’il a pris le pseudo de Harun Yahya pour la publication de Yahudilik-Masonluk en 1986 (les juifs et franc-maconnerie), une publication qui lui a valu 9 ans de prison pour « invitation à la haine et islamisme » et qu’il a, à sa sortie de prison sejourné pendant 10 mois dans un centre psychiatrique ! Il a avoué à la police turque, n’avoir reçu aucune education religieuse, et ne posseder aucun titre ni diplome universitaire ! »
En somme, il n’est qu’un vulgaire gourou de secte, dont les theories fumeuses sur la creation ont pollué des milliers de cerveaux a travers le monde. A ma connaissance, il a été emprisonné le 18/11/1999 puis libéré le 4/08/2000.
 Il faut aussi savoir qu’un « musée de la création » a été ouvert à Istanbul (Journal Radikal) et ce, en grandes pompes, avec des députés AKP où la théorie de l’évolution est diabolisée et qualifiée de « communiste et de fachiste »! Rien que ça! Des livres ont également été distribués aux enfants qui se sont rendus dans ce « musée ». Une prof témoigne dans l’article qu’elle pensait aller dans un musée classique et qu’elle s’y est retrouvée piégée, avec les enfants de sa classe!
Le ministre de l’éducation turc n’y voit rien à redire. Au contraire il pense que la théorie de la création a autant sa place que n’importe quelle théorie. Mais le darwinisme n’a plus sa place dans les écoles turques et l’AKP n’a pas l’intention de revenir là dessus !
Source: Athétürk / atheturk.free.fr  
 
 Photo réalisée au cours de son arrestation.
 
 
Après la formidable édtion des « miracles du coran  » nous avons droit au merveilleux  » atlas de la création »
 
2)  « L’Atlas de la Création » a été envoyé dans la plupart des établissements scolaires et universitaires. Le ministère de l’Éducation a demandé qu’il ne soit pas diffusé aux élèves et étudiants.
DEPUIS une semaine, la plupart des universités, lycées et collèges de France ont reçu un livre luxueux, intitulé L’Atlas de la Création, qui réfute sur 770 pages très richement illustrées le darwinisme et la théorie de l’évolution. Écrit par un certain Harun Yahya (de son vrai nom Adnan Oktar), de nationalité turque, l’ouvrage, directement expédié à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires depuis la Turquie et l’Allemagne, entend dénoncer « l’imposture des évolutionnistes, leurs affirmations trompeuses » et surtout « les liens occultes existant entre le darwinisme et les sanglantes idéologies telles que le fascisme et le communisme »
Selon l’auteur, les théories de Charles Darwin (1809-1882) seraient même « la réelle source du terrorisme ». On peut lire par exemple, sous une photo représentant les attentats du 11 Septembre, cette légende stupéfiante : « Ceux qui perpétuent la terreur dans le monde sont en réalité des darwinistes. Le darwinisme est la seule philosophie qui valorise et donc encourage le conflit. »
« Bien plus insidieux »
Très vite alerté, le cabinet du ministre de l’Éducation nationale, Gilles de Robien, a discrètement demandé aux recteurs d’académie de veiller à ce que ce livre, « qui ne correspond pas au contenu des programmes établis par le ministre, ne figure pas dans les centres de documentation et d’information des établissements scolaires ».
« Il s’agit d’une nouvelle forme de créationnisme, bien plus insidieuse que celle, d’inspiration chrétienne, qui sévit en Amérique du Nord » explique au Figaro le biologiste Hervé Le Guyader, de la faculté de Jussieu à Paris, qui vient de procéder à la demande de l’Inspection générale de l’Éducation nationale à une analyse détaillée de L’Atlas de la Création.
Harun Yahya ne prétend pas, en effet, que le monde et ce qui l’habite a été créé il y a six mille ans et en sept jours, comme le dit la Genèse. L’auteur, de confession musulmane, admet au contraire que la Terre a bel et bien 4,6 milliards d’années, son âge réel. Il s’appuie d’ailleurs sur les très nombreux fossiles retrouvés depuis deux siècles dans le monde entier pour asséner que « les espèces n’ont jamais changé ».
Une série de sept ouvrages
L’auteur présente ainsi, dans le désordre le plus complet, de magnifiques photos de spécimens de poissons, de hyènes, de fourmis, d’étoiles de mer ou encore de feuilles d’arbres, vieux de plusieurs dizaines de millions d’années, qu’il compare à une photo de leur descendant actuel pour bien montrer qu’ils se ressemblent. Et que, donc, « les êtres vivants n’ont pas subi d’évolution, mais furent bien créés »…
« La méthode peut s’avérer redoutablement efficace sur un public non averti, s’inquiète Hervé Le Guyader. Car ces espèces a priori semblables sont en fait très différentes les unes des autres tant sur le plan anatomique que génomique. La plupart seraient incapables de se reproduire entre elles ! »
L’auteur, qui cite abondamment le Coran, conclut que « la création est un fait », prouve « l’existence de l’âme » et prophétise « la fin du matérialisme ». Reste à savoir qui se cache derrière Harun Yahya et surtout qui a financé l’édition et la distribution massive – et gratuite – de ce livre hors de prix ? D’autant qu’il s’agit du premier volume d’une série de sept ouvrages. Autre mystère : comment la maison d’édition s’est-elle procuré les noms des destinataires de l’ouvrage, mentionnés en toutes lettres sur les colis ?
Source : le figaro / lefigaro.fr/
 
3) Après plus de sept années de procédure, une cour d’Istanbul a condamné Adnan Oktar à trois ans de prison ferme, vendredi 9 mai, pour « création d’une organisation illégale » et « enrichissement personnel ». Soupçonné d’être à la tête d’une secte créationniste, ce Turc de 52 ans, qui se présente comme « scientifique et écrivain », doit faire appel, selon ses proches, pour tenter d’éviter une incarcération.
« Adnan Hodja » (maître), comme il se fait appeler, a déjà fait des séjours en prison ou en hôpital psychiatrique, à la fin des années 1980. En 1999, des scientifiques turcs défendant la théorie de l’évolution avaient été menacés ou intimidés par les membres d’une fondation qu’il dirige. La justice avait ordonné des réparations.
Adnan Oktar s’est récemment fait connaître dans plusieurs pays d’Europe occidentale, mais aussi au Canada et aux Etats-Unis, grâce à son Atlas de la Création : en 2007, cet ouvrage luxueux, abondamment illustré et signé Harun Yahya, son pseudonyme, avait été envoyé à des milliers d’exemplaires dans des écoles et universités françaises.
A l’intérieur, des dizaines de photos de fossiles d’espèces animales ou végétales, censées « prouver » l’invalidité de la théorie de l’évolution des espèces de Charles Darwin. Cet envoi avait suscité de vives réactions parmi les enseignants et les scientifiques. Mais il a offert au mouvement d’Adnan Oktar, qui s’inspire largement des sectes créationnistes américaines, une campagne de publicité sans précédent.
Les tomes deux et trois de cette « encyclopédie » doivent arriver prochainement en France, mais plus discrètement que le précédent, selon les responsables marketing de l’organisation, qui possède sa propre maison d’édition. Adnan Oktar affirme avoir vendu 1,5 million d’ouvrages à travers le monde en 2007.
Recevant les journalistes au bord d’une piscine, dans une imposante villa à la décoration baroque d’un quartier chic d’Istanbul, le « gourou » attribue les poursuites dont il est l’objet à « des pressions exercées sur la justice par les francs-maçons ».
Vêtu d’un costume de lin blanc, il se réjouit de la popularité des thèses créationnistes et des manifestations de religiosité en Europe, et dénonce « le matérialisme » et « l’athéisme ». La publication de son Atlas et la diffusion de ses idées seraient, selon lui, directement à l’origine de la conversion de Tony Blair au catholicisme ou des déclarations de Nicolas Sarkozy sur la religion.
Source : Le Monde / lemonde.fr
Article paru dans l’édition du 14.05.08.

Un commentaire »


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :