Sitavirus Pandémie.

9 juin 2011

Lilian Thuram qui voit du racisme partout pris à son propre piège

Intéressons-nous au cas de l’ex-footballeur Lilian Thuram l’apôtre de l’anti-racisme dévoyé et à sens unique qui en 1998 après le victoire en finale de coupe du monde déclara vouloir faire une photo uniquement avec les blacks de l’équipe. C’est pas rââcisteee du tout. Voici un article sur Thuram où ses anciens coéquipiers de 1998 démolissent l’icône de l’anti-racisme à sens unique: http://24heuresactu.com/blog/2011/05/05/thuram-dugary-pierre-menes-du-racisme-anti-blancs/

Thuram, Dugary, Pierre Ménès : du racisme anti-blancs ?

Depuis la levée de bouclier ridicule suite à « l’affaire des quotas », certaines personnes ont pris la parole, fatiguées d’entendre des accusations injustifiées contre Laurent Blanc et, plus généralement, pour dénoncer la chasse aux sorcières antiraciste dans notre pays. Parmi elles, Christophe Dugary et Pierre Ménès ont lancé tour à tour de gros pavés dans la mare.

Pour ceux qui ont raté le début de l’affaire

Lors d’une réunion de dirigeants à la FFF (fédération française de football), Laurent Blanc et les pontes de la fédé se sont interrogés sur les problèmes de double nationalité au sein des équipes de France (de nombreux jeunes sont formés par la France et décident de jouer pour un autre pays…) et sur les choix du recrutement (favoriser des gabarits plus petits et techniques, comme c’est le cas en Espagne qui rafle tout ces dernières années). Dans le cadre de cette dernière discussion, le coach des bleus aurait lâché qu’il y avait « trop de grands blacks ». Un exemple qui correspond à une réalité (en ligue 1, les joueurs particulièrement physiques sont souvent les joueurs noirs) et qui servait uniquement à illustrer ses propos sur le gabarit des joueurs.

Merci Lilian mais tu deviens grotesque

Évidement, la bienpensance, le politiquement correct et la pensée unique ont entamé une nouvelle croisade et on a entendu tous les courageux résistants antiracistes crier au scandale et demander la tête du « Président ». Lilian Thuram, reconverti dans l’antiracisme depuis la fin de sa carrière n’a pas pu s’empêcher de rajouter sa pierre à l’édifice, quitte à enfoncer son petit camarade. On sait tous ce que l’on doit à Lilian Thuram et l’on n’oubliera jamais son doublé contre les croates en demi-finale de la coupe du monde 1998. Il n’empêche que depuis sa retraite, il devient plus que fatiguant. Ses sorties permanentes sur le racisme lassent et ne sont plus convaincantes tandis que son sombre rôle dans le fiasco de Knysna cet été interpelle. Thuram est devenu le roi des donneurs de leçons et Christophe Dugary comme de nombreuses personnes, ne supporte plus cette posture de martyr et de maître penseur.

Dugary les pieds dans le plat !

Et c’est là que ça devient intéressant. Hier soir, à la fin du match Manchester/Schalke 04, le footballeur Christophe Dugary, visiblement très agacé par la curée injuste que subit le sélectionneur de l’équipe de France, a raconté une anecdote troublante sur la victoire de l’équipe de France en 1998 après avoir exprimé son agacement face à la position de son ex partenaires :

« Ce qui me gêne chez Lilian Thuram, c’est sa volonté de passer pour le juge de la cour suprême ».

« Après la finale, on faisait la fête dans les vestiaires, on sort de la douche. Et là, j’entends Lilian Thuram dire : ‘allez les blacks, on fait une photo ensemble’. Je ne suis pas le seul à avoir entendu cela puisqu’il y a avait Franck Leboeuf qui a dit ‘Lilian, qu’est-ce tu dis ? T’imagines toi si nous les blancs, on avait dit cela ?’ Mais à aucun moment, on a mal interprété les propos de Lilian Thuram. A aucun moment, on a imaginé un Lilian raciste ».

Où est le vrai scandale ?

Dans la nuit, sur son blog, le journaliste sportif Pierre Ménès a immédiatement réagi aux propos de Christophe Dugary en laissant entendre que le racisme serait inversé. Selon Ménès, il s’agirait d’un racisme anti-blanc au sein de la FFF et l’affaire aurait été manipulée de toute part. Trop content de se faire de la pub, se souciant peu de sa crédibilité et de l’honneur de notre pays, le site poubelle Mediapart se serait laissé manipuler avec plaisir. Voici un extrait du blog de Pierre Ménès :

« La même anecdote serait-elle restée secrète si Guivarc’h ou Leboeuf avait lancé un « Allez les blancs, on fait une photo entre nous » ?

Je crois que dans ce dossier extrêmement complexe, il ne va pas falloir attendre longtemps avant d’assister à de nouvelles révélations. Les masques ne vont pas tarder à tomber et on risque de s’apercevoir que les racistes ne sont pas forcément ceux qu’on croit. »

Black-blanc-beur ou l’effondrement d’un mythe

Au final, on retiendra surtout l’effondrement du mythe démagogique black-blanc-beur de 1998. Surfant sur une vague populaire sans précédent, les médias nous avaient vendu une France multiculturel où les luttes communautaires, raciales, culturelles ou sociales n’existaient pas, où les hommes était tous parfaits et s’enrichissaient dans leurs différences.

Cette affaire aura montré les limites de cette interprétation idyllique puisque, hasard ou pas, les blancs de l’époque (Duga, Liza, Deschamps) ont immédiatement pris la défense de Lolo Blanc tandis que les noirs (Thuram, Viera, Lama) se sont offusqués.

Une vision du monde niaise et déconnectée de la réalité, que le peuple français a accepté quelques années (pas plus loin que 2002 en tout cas) mais que les médias et la gauche française prennent encore au sérieux.

Action SITA : imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon de voterDémocratie Directe

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu )

IMPORTANT: on peut participer à une action « Sus aux collabos » plusieurs semaines ou plusieurs mois après que le collabo ait vu ses « exploits » publiés sur le net car un collabo reste un collabo et plus il recevra des courriers espacés plus il sentira le poids de l’opinion publique sur lui et c’est bien le but de la manoeuvre.

Quoi mettre dans l’enveloppe?

L’article situé au-dessus du mot ACTION en l’imprimant à partir du navigateur (Cliquer d’abord sur le titre de l’article puis sur Fichier , Aperçu avant impression, Imprimer). Imprimer les 2 premières pages.

On peut aussi convertir l’article au format PDF en allant à cette page http://joliprint.com/. A partir de l’URL de l’article trouvé sur le net Joliprint vous fournira un document avec l’article au format PDF sur 2 colonnes qu’il vous suffira d’imprimer.

A qui envoyer les courriers?

On trouve l’adresse de Thuram à cette page: http://www.118000.fr/search?sb_Professionnel1=sb_Particulier1&sb_Nom=thuram&sb_Prenom=lilian&sb_CpVille=Fontainebleau

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le timbrer et à le poster . Si vous le souhaitez vous pourrez aussi suivre les consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page http://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA

Pour des informations plus détaillées sur les actions SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

 

24 avril 2011

A part le Sida, l’Afrique ne nous apporte rien

A part le Sida, l’Afrique ne nous apporte rien

Kevin Myers - The Irish Independent - Africa is giving nothing to anyone -- apart from AIDS(Africa is giving nothing to anyone — apart from AIDS)

Article paru dans “The Irish Independent”, le 10 juillet 2008.

par Kevin Myers, journaliste et éditorialiste irlandais.

« Alors même que les États africains refusent de prendre des mesures pour restaurer un semblant de civilisation au Zimbabwe, il nous faudrait de nouveau faire l’aumône, à l’Ethiopie cette fois. L’Éthiopie était déjà au centre de l’actualité il y a près de 25 ans, avec la campagne contre la faim de Bob Geldof. Et durant ce laps de temps, la population du pays a bondi de 33,5 à 78 millions d’habitants…

Pourquoi diable devrais-je de nouveau encourager la croissance démographique catastrophique de ce pays ? Où est la logique ? Il n’y en a aucune. Et deux choses me disent que la logique ne compte pas dans cette affaire.

Africa's peoples are outstripping their resources, and causing catastrophic ecological degradation, writes Kevin Myers. A sick child waits in line to be screened at Giara Clinic, Southern EthiopiaLa première, c’est ma conscience. La seconde, c’est l’image, une fois de plus, d’un de ces enfants qui, une fois de plus, fixe l’objectif, de ses yeux une fois de plus grand ouverts, illustrant une fois de plus la tragédie qui une fois de plus, etc.

Désolé mais moi, j’ai parcouru ce pays. A pied et financièrement. Contrairement à beaucoup d’entre vous, je suis allé en Ethiopie. Comme beaucoup d’entre vous, j’ai craché au bassinet pour les bonnes œuvres qui là-bas luttent contre la famine. L’enfant aux yeux grand ouverts que nous avons sauvé il y a 20 ans est désormais cet homme en rut, arborant une Kalachnikov et procréant comme bon lui semble au gré de ses poussées hormonales.

Il y a sans doute de bonnes raisons pour prolonger ce système économique, social et sexuel détraqué et destructeur. J’ignore lesquelles. Et il y a surement toutes les bonnes raisons du monde de ne pas écrire le présent article.

Ces lignes ne me rallieront à coup sûr aucune amitié. Elles provoqueront le courroux indigné des lecteurs bien-pensants, une catégorie qui ne manque jamais une occasion de pervertir le débat public irlandais de ses persiflages et de ses injonctions morales. (…) Qu’importe…

Mais par pitié, vous, les représentants des ligues de vertu bien pensantes, épargnez-moi les allusions à “Notre Famine” et les analogies trop faciles [ndlr : allusion à la Grande Famine irlandaise entre 1845 et 1852, dont les effets se feront sentir de longues années] . Il n’y aucune comparaison possible. En 20 ans de famine, la population de l’Irlande a été réduite de 30%. Durant ce même laps de temps, grâce à l’aide alimentaire occidentale, aux semi-remorques Mercedes à dix roues et aux avions Hercules, la population de l’Éthiopie a plus que doublé.

Hélas, ce pays dévasté n’est pas isolé dans sa folie… Quelque part, dans ce continent merveilleux, se trouve la Somalie ; un autre charmant pays bien pourvu en fainéants perpétuellement en rut, brandissant des Kalachnikovs, mâchonnant du khat et excisant les filles. C’est désormais un continent pratiquement entièrement peuplé d’indigents sexuellement hyper-actifs, et des dizaines de millions de personnes ne survivent que grâce à l’aide internationale.

Cette dépendance n’a pas encouragé la prudence politique, ou le simple bon sens. La sottise vaudou semble constamment gagner du terrain et le prochain Président d’Afrique du Sud est persuadé qu’un peu d’eau du robinet sur un pénis post-coïtal est un bon moyen de prévenir les infections. En outre, cela va sans dire, la pauvreté, la faim et l’écroulement social n’ont pu prévenir des guerres ineptes au Tigré, en Ouganda, au Congo, au Soudan, en Somalie, en Erythrée, etc.

Une situation dépeinte à grands coups de crayon, certes. Mais c’est ainsi que l’histoire a souvent dépeint ses épisodes les plus sordides, les plus décisifs aussi. Le Japon, la Chine, la Russie, la Corée, la Pologne, l’Allemagne, le Vietnam, le Laos, le Cambodge… ont eu à surmonter des épreuves bien plus dures que celles que doit endurer l’Afrique. Tous ces pays aident aujourd’hui ce continent, y investissent, alors que l’Afrique, avec ses vastes savanes et ses opulents pâturages n’apporte pratiquement rien à personne, si ce n’est le Sida.

Pendant ce temps, les populations africaines épuisent leurs ressources, et provoquent des dégâts écologiques catastrophiques. En 2050, la population de l’Ethiopie sera de 177 millions : l’équivalent de la France, de l’Allemagne et du Benelux réunis, mais situés dans les zones arides et dévastées de la Vallée du Rift, où l’on trouve de moins en moins de sources de protéines.

Quel sens cela a-t-il d’encourager activement l’augmentation de la population adulte d’un pays déjà surpeuplé, à l’environnement dévasté et économiquement dépendant ? En quoi est-il moral de sauver un enfant éthiopien de la faim aujourd’hui, et lui permettre de survivre dans un contexte de circoncision brutale, de pauvreté, de faim, de violence et de sévices sexuels, qui résultera en une autre demi-douzaine d’enfants aux grands yeux, dont les perspectives seront tout aussi réjouissantes ? Cela vous permettra sans doute de vous sentir mieux, ce qui est la raison principale d’une charité aussi abondante. Mais ce n’est pas suffisant.

Cette charité intéressée est l’un des fléaux de l’Afrique. Elle a permis de maintenir en place des régimes politiques qui se seraient effondrés autrement. Elle a prolongé de 10 ans la guerre entre l’Erythrée et la Somalie. Elle a inspiré à Bill Gates un programme d’éradication de la malaria, alors qu’en l’absence quasi complète d’auto-discipline, cette maladie est actuellement l’une des formes les plus efficaces de contrôle des populations.

Si ce programme réussit, se vante-t-il, des dizaines de millions d’enfants qui seraient morts en bas-âge parviendront à l’âge adulte. Très bien, et ensuite ? Hmm… je sais. Qu’ils viennent tous ici. En voilà une riche idée.

Kevin Myers

Titre original : Africa is giving nothing to anyone — apart from AIDS

http://www.independent.ie/opinion/columnists/kevin-myers/africa-is-giving-nothing-to-anyone–apart-from-aids-1430428.html

Cet article a depuis été censuré par “The Irish Independent” mais… il reste encore de nombreuses réactions à cet article :

Friday July 11 2008

http://www.independent.ie/opinion/letters/africa-must-share-blame-for-turmoil-1431300.html

http://www.independent.ie/opinion/letters/continent-was-exploited-by-west-1431301.html

Saturday July 12 2008

http://www.independent.ie/opinion/letters/looking-too-hard-at-the-big-picture-1431714.html

http://www.independent.ie/opinion/letters/making-private-thoughts-public-1431995.html

Monday July 14 2008

http://www.independent.ie/opinion/letters/starving-people-betrayed-by-own-rulers-1432468.html

http://www.independent.ie/opinion/letters/life-is-not-always-worth-preserving-1432540.html

http://www.independent.ie/opinion/letters/thanks-for-brave-article-on-africa-1432542.html

http://www.independent.ie/opinion/letters/mr-myers-wants-the-final-solution-1432543.html

Etc.

http://www.independent.ie/search/?q=kevin+myers (aller aux pages de juillet 2008)

Version pdf :
faminafrick
faminafrick.pdf

210 Ko

Version pdf de l’article original (en anglais) avant censure :
Africa is giving nothing to anyone -- apart from AIDS / By Kevin Myers, Thursday July 10 2008, http://www.independent.ie/opinion/columnists/kevin-myers/africa-is-giving-nothing-to-anyone--apart-from-aids-1430428.html
24702573-08-07-10-independent-ie-africa-is-giving-nothing-to-anyone-apart-from-aids_kevin-myers.pdf

350 Ko

Vous partagez le point de vue exprimé par Kevin Myers ?

Vous n’êtes pas le seul :

Gaston Kelman : « Arrêtez d’aider l’Afrique ! » (vidéo)
Gaston Kelman

http://en.sevenload.com/videos/Qiod3dE-Gaston-Kelman-Arretez-daider-lAfriquehttp://www.fdesouche.com/59347-gaston-kelman-arretez-daider-lafriquehttp://www.mefeedia.com/watch/22168819http://www.in.com/videos/watchvideo-gaston-kelman-arrtez-daider-lafrique–4537703.html

Pourquoi le Tiers-Monde ne se développe pas
Pourquoi le Tiers-Monde ne se développe pas
fdesouche_com-pourquoi_le_tiers-monde_ne_se_developpe_pas.pdf

Source : fdesouche.com/56866-pourquoi-le-tiers-monde-ne-se-developpe-pas/

L’Afrique noire est mal partie
L’Afrique noire est mal partie
l_afrique-noire-est-mal-partie_libertyvox364.pdf

Source : libertyvox.com/article.php?id=364

Les somnifères de l’Afrique
Les somnifères de l'Afrique - deux pages - pdf
les_somniferes_de_l-afrique2pages.pdf

Source : http://sitamnesty.wordpress.com/2009/04/19/les-somniferes-de-lafrique/

Course vers la mort
Course vers la mort - deux pages - pdf
course_vers_la_mort.pdf

Source : http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/17/course-vers-la-mort/

« Sans papiers » ni dignité !
« Sans papiers » ni dignité ! - deux pages - pdf
sans-papiers-ni-dignite.pdf

Source : http://sitamnesty.wordpress.com/2009/04/28/%C2%AB-sans-papiers-%C2%BB-ni-dignite/

Le parasitisme social
Le parasitisme social - deux pages - pdf
le-parasitisme-social.pdf

Source : http://sitamnesty.wordpress.com/2009/05/02/le-parasitisme-social/

La malhonnêteté des intellectuels africains
La malhonnêteté des intellectuels africains - deux pages - pdf
la-malhonnetete-des-intellectuels-africains.pdf

Source : http://sitamnesty.wordpress.com/2009/05/11/la-malhonnetete-des-intellectuels-africains/

bisounours jaune-orange

Un timbre pour informer les Bisounours

Le vrai drame c’est que ceux qui auraient le plus besoin de lire ces articles, surtout celui de Kevin Myers, ne les liront pas.

Non pas qu’ils ne voudront pas le lire mais ils n’auront simplement pas l’occasion de les lire, car ce sont tous de gentils bobos qui ne surfent jamais sur les Zafreu sites des fascistes intégristes catholiques racistes fanatiques islamophobes d’ekstraime-droâte.

Ceux qui auraient pourtant vraiment besoin de lire cet article ce sont les gens de l’ONG Action Contre la Faim, la bien nommée.

Alors pour qu’ils lisent cet article, le plus simple c’est bêtement de l’imprimer et de le leur envoyer par la poste. Bien obligés d’ouvrir l’enveloppe pour savoir ce qu’il y a dedans ils seront tout autant bien obligés de commencer à lire le courrier pour savoir de quoi il s’agit.

imprimer, adresser, poster : la nouvelle façon d'informer

Faisons tous un geste pour la planète : Mettons un flocon de plomb dans la tête de ceux qui élèvent inconsidérément nos futurs envahisseurs.

Au bout d’un certain nombre de flocons, ça peut faire son effet, et les faire craquer, comme la neige sur le toit.

Quoi mettre dans l’enveloppe ?

Imprimer l’article de Kevin Myers sur une feuille (recto-verso).

Un timbre de base permet d’envoyer deux feuilles.

Vous pouvez donc éventuellement joindre une deuxième feuille avec l’un au choix des deux articles complémentaires ci-dessus pour enfoncer le clou.

Mettre les deux feuilles dans une enveloppe, écrire l’adresse (voir ci-dessous), timbrer, poster.

Qui sont les destinataires ?

Les ONG Bisounours, principalement ACF (Action Contre la Faim) dont l’adresse postale se trouve sur la page actioncontrelafaim.org/menu-bas/mentions-legales/

Bisounours prioritaire jusqu’en juillet 2011

ce que nous devons à l'afrique
P R O G R A M M E Une saison pour l’Afrique o c t o b r e 2 0 1 0 - j u i l l e t 2 0 1 1

Programme (pfd 2 Mo)
Adresse postale :
musee-dauphinois.fr/642-contacts.htm

Imprimer, poster… Voilà, ce n’est pas plus compliqué que ça de vraiment contribuer à aider l’afrique en appliquant le principe éprouvé Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Si vous recevez des sollicitations de votre générosité pour sauver les pov’zafwikain avec des enveloppes « Lettre T » pour la réponse (donc sans avoir besoin de timbrer) vous pouvez de même envoyer ces articles.

D’autres ONG à informer de même à vot’ bon coeur :

SITA un moment, SITA un timbre alors participe à l'opération SITA !
sossahel.org/mentions_legales

SITA vers les USA
(avec l’article de Kevin Myers en version anglaise)

gatesfoundation.org/AboutUs/WorkingWithUs/ContactUs/

timbre Marianne violet = 20 grammes reste du mondetimbre Marianne vert = 20 grammes économiquetimbre Marianne vert = 20 grammes économiqueUn timbre de base tarif “USA” (affranchissement pour une lettre internationale jusqu’à 20g à destination du monde entier.) permet d’envoyer deux feuilles, vous pouvez donc ajouter une deuxième feuille d’information sur la véritable nature de l’islam.
Exceptionnellement, vous pouvez sur-timbrer avec deux timbres France si vous n’avez pas le timbre au bon tarif et pas le temps ou l’envie d´aller à la poste en acheter un.