Sitavirus Pandémie.

9 mai 2010

Les 50 propositions qui vont changer la France

60 % des Français jugent qu’il y a trop de personnes d’origine étrangère en France.  Salauds de Français !

Ont participé à l’élaboration de ce rapport: Alexandra POLI, chargée de recherches au CNRS, membre du CADIS, Louis-Georges TIN, vice-président du CRAN, Laurent David SAMAMA. Coordination de la mission et édition du rapport: Philippe MOREAU, directeur de la communication et conseiller du président du CRAN.
 
Les 50 propositions qui vont changer la France:
Proposition N°1 – Créer un Observatoire national du racisme
Proposition N°2 – Instaurer des statistiques de la diversité
Proposition N°3 – Créer une administration dédiée à la création d’entreprises de la diversité
Proposition N°4 – Créer un fonds public d’investissement dédié aux entreprises des ZUS et baptisé France diversité
Proposition N°5 – Intégrer au bilan social des entreprises un bilan de la diversité
Proposition N°6 – Imposer la prise en compte de la diversité dans la notation des entreprises
Proposition N°7 – Conditionner les aides publiques et les marchés publics à l’obtention du Label Diversité
Proposition N°8 – Créer des fondations locales pour aider les quartiers en difficulté par la solidarité de tous
Proposition N°9 – Créer un Fonds de soutien à la lutte contre le racisme et pour la promotion de la diversité
Proposition N°10 – Former les salariés des entreprises à la diversité
Proposition N°11 – Développer la levée de fonds pour les associations   ???????????
Proposition N°12 – Instaurer un système d’entraide locale entre les PME en matière de diversité
Proposition N°13 – Développer le parrainage entre salariés
Proposition N°14 – Promulguer les décrets d’application sur le CV anonyme
Proposition N°15 – Ouvrir les emplois actuellement fermés aux étrangers
Proposition N°16 – Créer un ministère de la Diversité
Proposition N°17 – Créer un Conseil de la diversité sur le modèle du Conseil économique, social et environnemental
Proposition N°18 – Créer un Intergroupe parlementaire contre les discriminations
Proposition N°19 – Créer un Conseil national des élus de la diversité
Proposition N°20 – Fixer un objectif de 10% d’élus de la diversité dans les élections locales pour favoriser l’intégration politique des minorités
Proposition N°21 – Conditionner le remboursement des frais de campagne des partis politiques au respect des objectifs en matière de diversité
Proposition N°22 – Effectuer un redécoupage électoral qui tienne compte des ZUS pour permettre une meilleure représentation des minorités visibles
Proposition N°23 – Créer des pôles d’intermédiation culturelle
Proposition N°24 – Favoriser les accommodements raisonnables
Proposition N°25 – Aider les associations de la diversité en renforçant les postes adultes relais
Proposition N°26 – Développer la collaboration entre les associations antiracistes et la Justice
Proposition N°27 – Renforcer l’aide juridictionnelle
Proposition N°28 – Instituer l’attestation de contrôle policier
Proposition N°29 – Réformer le logement social
Proposition N°30 – Améliorer l’accès aux soins pour les minorités visibles
Proposition N°31 – Lancer une campagne d’information sur le SIDA à destination de la diversité, améliorer la prise en charge de la drépanocytose et du saturnisme
Proposition N°32 – Intégrer pleinement les Roms dans la communauté nationale
Proposition N°33 – Permettre à tous les travailleurs immigrés de faire valoir leurs droits à la retraite
Proposition N°34 – Régulariser les sans papiers ayant vocation à s’installer durablement en France
Proposition N°35 – Enseigner la diversité culturelle à l’école
Proposition N°36 – Créer un Institut des mondes noirs
Proposition N°37 – Lutter contre l’apartheid scolaire
Proposition N°38 – Aider les professeurs des ZEP
Proposition N°39 – Développer l’enseignement de l’Arabe
Proposition N°40 – Favoriser la reconnaissance du Créole à l’école
Proposition N°41 – L’apprentissage du Français doit devenir un droit pour tous
Proposition N°42 – Insister sur l’alphabétisation des femmes migrantes
Proposition N°43 – Développer la représentation des minorités visibles à l’écran
Proposition N°44 – Etablir un guide des bonnes pratiques pour les médias
Proposition N°45 – Valoriser les réussites
Proposition N°46 – Créer un Festival des médias de la diversité
Proposition N°47 – Lutter contre le racisme sur Internet
Proposition N°48 – Créer un musée national de l’esclavage
Proposition N°49 – Faire pour le cinéma ce que l’on fait pour la télévision
Proposition N°50 – Organiser une Fête nationale de la diversité et de l’égalité

 

COMPOSITION DE LA COMMISSION
Laure ADLER, Journaliste et écrivain
Bernard LECHERBONNIER, Professeur à l’Université de Paris-XIII
Patrick LOZES, Président du CRAN
Philippe MOREAU, Directeur de la communication et Conseiller du Président du CRAN
Alexandra POLI, Chargée de recherches au CNRS, membre du CADIS
Laurent-David SAMAMA, Etudiant
Louis-Georges TIN, Vice-Président du CRAN
Olivier WANG, Secrétaire de l’Association des Jeunes Chinois de France
Michel WIEVIORKA, Sociologue, Directeur d’études à l’EHESS, Président de l’AIS, Administrateur de la FMSH, Président du Conseil Scientifique du CRAN
LISTE DES PERSONNES AUDITIONNEES PAR LA COMMISSION
Mouloud AOUNIT, Ancien Président du MRAP, membre du Collège de la Présidence du MRAP (Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples)
Estelle AUGUIN, Sociologue, Université Paris Descartes
Claude BEBEAR, Président d’honneur du Groupe Axa, Président du Conseil d’administration d’IMS-Entreprendre pour la Cité
Patrick BONNET, Directeur du Développement Social et des Solidarités chez GDF Suez
Marc CHEB-SUN, Rédacteur-en-chef de Respect Mag
Marc COHEN, Rédacteur pour le site Causeur.fr
Martine COHEN, Chargée de recherche au CNRS
Jean-Pierre DUBOIS, Président de la LDH (Ligue des Droits de l’Homme)
Alaa EL GHONEIMI, Chirurgien-pédiatre à l’hôpital Robert Debré
Hakim EL KAROUI, Président du Club XXIème Siècle
Olivier FERRAND, Président de Terra Nova
Bertrand GAUME, Directeur du Bureau des Cultes au ministère de l’Intérieur
Kamel HAMZA, Président de l’ANELD (Association Nationale des Elus Locaux de la Diversité)
Pascal JOSEPHE, Directeur de l’agence IMCA
Stéphane KERJOSE, Président de l’Association franco-chinoise Pierre Ducerf
Thomas LANCELOT, Co-fondateur de l’association Mix-cité
Emmanuelle LATOUR, Secrétaire générale de l’Observatoire de la Parité
Laurent LEMOINE, Docteur en théologie morale, Révérend dominicain
Elisabeth LEVY, Rédactrice-en-chef du site Causeur.fr
Nakhana PRATS, Anthropologue
Jean-Pierre RIVE, Pasteur de l’Eglise Réformée de France
Yazid SABEG, Commissaire à la Diversité et à l’Egalité des Chances
Malik SALEMKOUR, Vice-President de la LDH et Président d’ENAR France (Réseau Européen contre le Racisme)
Nicolas TRAUBE, Président de Film France
Monique WAHLEN, Directrice Générale de l’Agence DRAFTFCB
Marie-Jo ZIMMERMANN, Députe UMP de la Moselle, Présidente de l’Observatoire de la Parité

 
 
 

Selon une enquête effectuée à l’échelle de l’Union européenne au printemps 2005, une personne sur trois se déclare «un peu raciste» et une sur trois affirme ouvertement éprouver des sentiments «plutôt» ou «très racistes». La Belgique arrive largement en tête avec 22% se déclarant «très racistes», suivie par la France (16%) et l’Autriche (14%). (Eurobaromètre 47.1)
Selon l’Eurobaromètre 2007, dans la population européenne, quatre explications justifient l’idée que l’immigration serait «un phénomène plutôt négatif»: le chômage va augmenter (71%), la criminalité va augmenter (60%), il y a déjà trop d’immigrés dans notre pays (57% +40 points par rapport à 2003), il y aura davantage de problèmes sociaux, notre niveau de vie va baisser (53%).
 
Racisme en France
En France: une majorité de sondés (51 %) estime indispensable que les personnes d’origine étrangère qui vivent en France adoptent le mode de vie des Français.
Les trois quarts des Français
(69 %) expriment à un degré différent un sentiment de racisme ou de xénophobie, selon la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), qui constate dans son rapport en 2005 une stabilité sur huit ans. Selon le sondage Louis-Harris pour l’année 2005, 43 % des personnes interrogées se disaient en 2005 plutôt (12 %) ou un peu (31 %) racistes, 26 % s’affirmaient pas très racistes, et seuls 28 % pas racistes du tout.
En un an, 4 % des personnes interrogées sont passées du «pas très raciste» au «un peu raciste», la CNCDH y voyant une «dégradation» mais aussi une «banalisation» du racisme, tout aussi inquiétante, selon elle. 60 % des Français jugent qu’il y a trop de personnes d’origine étrangère en France.
Le racisme vise surtout les Arabes, avec une forte hausse de l’intolérance à leur égard (+ 12 points en 2005, confirmée en 2006). Pour justifier le sentiment de «rejet», le chômage et l’équilibre des comptes sociaux sont cités par un peu plus de la moitié des personnes. « 
 
 

 

 

Un commentaire »


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :