Sitavirus Pandémie.

8 avril 2010

Les Français dénoncent les musulmans de France qui dénoncent un « climat malsain et islamophobe »

L’article du journal Le Point :
lepoint.fr/actualites-societe/2010-04-05/debat-les-musulmans-de-france-denoncent-un-climat-malsain-et-islamophob/920/0/441169

Les réactions des Français…

– En résumé :

Un godillot avec une chaussette tricolore bleu-blanc-rouge flanque un bon coup de pied au cul d'un barbu enturbanné, qui en décolle et lâche son cimeterre.
Source : Bergolix

– En détail :

Claudhen  Strict respect des valeurs de la République ? lundi 5 avril | 15:5
3
Quand on interdit de son propre chef la circulation le vendredi, dans le 18e ou ailleurs, pour faire la prière en public, est-ce là respecter les autres citoyens du pays d’accueil ? Et lorsqu’on occupe les magasins Carrefour, pour y interdire la vente des produits en provenance d’Israël, n’est-ce pas là troubler l’ordre public ? Voulez-vous d’autres exemples ? Il y en a mille…

Pokendre  Danger lundi 5 avril | 15:52
Et dans leur pays alors les persécution contre les chrétiens ? C’est quoi ça ? Ce n’est pas seulement un sentiment anti-chrétien mais un mode de pensée, de vie. La liberté n’existe pas chez eux, l’islam modéré n’existe pas et c’est bien ça le gros problème. […] Et eux voudraient qu’on reste sans rien dire, acceptant leurs lois islamiques liberticides ! C’est notre liberté qui est en jeu ! […]

wwiwi84  Encore et encore lundi 5 avril | 15:51
Pauvres victimes… vaut-il mieux être musulman dans un pays comme la France ou chrétien dans un pays musulman ? alors svp si ça ne vous plaît pas ici, sachez qu’il y a plein de pays où l’islam est religion d’état. Vous ne pouvez pas avoir le beurre et l’argent du beurre même s’il est halal…

Cosinus  Le bon ordre des choses lundi 5 avril | 15:44
L’islamophobie grandissante en France est de la seule responsabilité des musulmans de France qui ne se sont jamais démarqués nettement d’un islam radical. Qu’ils s’intègrent dans une société laïque et multiconfessionnelle en condamnant les provocations radicales d’un islam intolérant et ils auront toute leur place dans ce pays. D’abord la France et ensuite le culte. Ceux qui cherchent à inverser cette tendance seront toujours à juste titre stigmatisés.

TRIBUN  Je suis prêt lundi 5 avril | 15:41
Je suis prêt a avoir une attitude positive dès que j’aurai vu des musulmans réagir avec autant de force que pour les caricatures de Mahomet mais pour des motifs comme : les attentats du 11 septembre, les violences inter communautés entre musulmans chiites et sunnites, le traitement des chrétiens résidant en terre d’Islam (Algérie, Egypte avec les Coptes) et tiens un dernier exemple de motif pour manifester : ça s’est passé il y a à peine un mois au Maroc, un orphelinat dans un village très pauvre était tenu par des chrétiens étrangers, avec toutes les autorisations voulues et à la vue de tous, sans prosélytisme, du jour au lendemain la petite dizaine d’animateurs étrangers a été expulsée et les gamins de 10 ans se retrouvent sans aucune autre perspective que des interrogatoires par la gendarmerie pour savoir si ces gamins sont bien de bons musulmans. Ça c’est à vomir de honte.

ninna  Islam ou Islamisme ? lundi 5 avril | 15:39
Chacun a le droit de ses convictions religieuses et des pratiques qui les accompagnent dans le strict respect d’autrui et des lois de la république qui valent pour tous. Les rues bloquées en toute illégalité au moment de la prière, le port du voile, de la burqa, signes religieux ostentatoires, le non respect de notre mode de vie, les revendications sans cesse croissantes de certains musulmans s’apparentent à un islamisme agressif et conquérant, ce n’est pas tolérable. Ceux qui expriment un message de paix, comme Mohamed79, devraient se manifester plus souvent. Mais peut-être ont-ils peur de le faire…

Ammien Marcellin  Ce n’est que le début… lundi 5 avril | 15:38
Nous sommes en face de la conjonction de deux phénomènes qui expliquent facilement la réaction de Français de plus en plus nombreux vis-à-vis de cette religion : 1) l’Islam teste les limites de plus en plus, exigeant une différentiation accrue, en n’oubliant pas de culpabiliser les non-musulmans en envoyant ses bataillons d’associations antiracistes ; 2) nos politiques baissent l’échine face à ce mouvement revendicatif et pour le moins insistant (doux euphémisme !). La conséquence : le rejet va devenir de plus en plus important et d’autant plus véhément que notre classe politique s’avère incompétente et munichoise. J’encourage ceux qui veulent savoir ce qu’est une société régie par l’Islam à habiter plusieurs mois dans un pays du Golfe. Une lecture du Coran s’impose aussi en n’oubliant pas que ce n’est pas de la poésie pour certains, mais un écrit à appliquer stricto sensu.

kezako   Dénonciation de crimes lundi 5 avril | 15:37
il est vrai que la confusion règne entre Islam et Islamisme chez pas mal de citoyens mal informés. Ceci dit, je pense que la non condamnation haut et fort des actes terroristes par les états musulmans n’aide pas non plus à éviter ces amalgames douteux. Il n’y a pas mal d’états musulmans (en tant que religion d’état) qui condamnent le salafisme et c’est bien dommage qu’on ne les entende pas quand il le faudrait… A défaut des états, les intellectuels musulmans sont également très discrets, c’est bien dommage !

sonora  Le visage lundi 5 avril | 15:35
Je veux voir le visage de la personne qui partage mon wagon de métro, mon wagon de train, mon bus, la salle de spectacle, les lieux publics, mairies, écoles, hôpital, les marchés… La jeune fille de 17 ans qui s’est fait sauter dans le métro de Moscou portait le voile sur les photos prises avec son mari avant sa mort. C’est tout, depuis le 11 septembre le monde n’est plus le même, on ne peut plus voyager sereinement. Tout vient de là, le 11 septembre a changé le regard que nous avions sur l’Islam. Dommage, vraiement dommage, mais c’est comme ça et ça me rend triste pour eux et pour nous.

bryval  Qu’ils prennent exemple… lundi 5 avril | 15:33
Qu’ils prennent exemple sur les juifs de France qui pratiquent leur religion sans ostentation et qui, depuis des siècles, se sont parfaitement intégrés, sinon plus dans la société française. Pas de juifs kamikazes, pas de délinquance juive, pas de récriminations dans un état laïc, pas de ghettos. Mais un apport formidable à la vie humanitaire, sociétale et scientifique du pays. Que les musulmans prennent exemple sur eux, je n’en suis pas, et qu’on en reparle ensuite. Actuellement ils font fausse route […].

baltazaroued  Islam lundi 5 avril | 15:25
Non, Il ne faut pas pousser. C’est l’islamophilie qui domine, et non l’inverse. A l’inverse, contre la religion chrétienne et catholique en particulier… ça y va. Le jour où l’on verra un défilé de musulmans manifester contre les délinquants même musulmans, alors ça ira mieux. Le jour où leurs pratiques seront plus conformes avec notre accueillante société, ça ira mieux. Le jour où les musulmans cesseront de vouloir imposer leur façon de vivre (terme général) alors ça ira mieux. En attendant, ne parlez pas d’Islamophobie, de grâce.

Volpe  Francophobie lundi 5 avril | 14:53
Si les musulmans ne toléraient pas la francophobie d’un nombre significatif d’entre eux, n’étaient pas aussi étonnamment silencieux sur les excès meurtriers auxquels conduit une certaine interprétation de leur livre saint, dont les exégètes disent clairement qu’on y trouve tout et son contraire (tolérance d’un coté et lutte féroce contre les « infidèles ») de l’autre, si par ailleurs les chrétiens pouvaient bénéficier dans les pays musulmans du tiers du quart de ce que nous accordons aux musulmans dans les pays de tradition chrétienne, alors oui on pourrait commencer à prendre en considération leurs récriminations.

renede  Vous avez dit islamophobe lundi 5 avril | 14:50
Je crois que là, on se moque vraiment nous. Comment voulez-vous faire la différence entre un musulman intégré, et un intégriste non intégré ? En plus, sur les marchés, nous nous côtoyons et subitement deux musulmans se rencontrent. Là ça ne va plus et et on se retrouve très seuls car bien entendu ils ne se congratulent pas dans notre langue. Conversent normalement en arabe. Si ceci n’est pas un manque de respect envers nous, vous appelez cela comment ? Nous on se sent vraiment très mal à l’aise. Je vous le garantis. Alors ! Qui est raciste à ce moment précis ? Répondez je vous prie. C’est facile de nous tirer dessus, mais voilà une preuve flagrante de la non-intégrité de ces gens. N’inversons pas les rôles, je vous prie, merci.

kekos2  D’accord lundi 5 avril | 14:47
Je suis d’accord avec l’ensemble des commentaires. Je pense qu’il s’agit encore de « victimisation » de la part de certains musulmans. On aimerait bien avoir une image positive de l’Islam, or l’actualité (Pakistan, Afghanistan, Moscou, Londres, Espagnes, etc., la liste est encore longue) nous montre un Islam conquérant et violent.

touti  Musulmans lundi 5 avril | 14:46
Qu’ils arrêtent de se plaindre, la plus forte communauté musulmane est en France, s’ils étaient aussi mal traités seraient-ils restés en France ? […]

Pietr  Quel entêtement lundi 5 avril | 14:37
Quand on est malheureux dans un pays, on le quitte. Si les musulmans sont malheureux de ne pas imposer leur mode de vie, les Européens sont profondément choqués par le comportement de certains musulmans. Quant à la religion musulmane, que les musulmans se rassurent, un certain nombre d’Européens ont bien lu le Coran, et sont obligés de constater que certaines sourates sur les femmes, ou les non-musulmans, ou sur les interdictions, les condamnations… posent problème.

Zeiss  Ils sont les premiers responsables de ce qu’il ressentent lundi 5 avril | 14:36
Quatre exemples : le manque flagrant de volonté d’intégration, le communautarisme, la non dénonciation des actes terroristes de type al qaida, le port des voiles/burka. Dès lors comment peuvent-ils se présenter en victime ? Regardez les conflits actuels dans le monde : à chaque contact de musulmans avec une autre pensée il y a conflit. Sud Russie, Thailande, Soudan, Inde/Pakistan… La liste est sans fin. Qu’ils se remettent donc en question et nous pourrons progresser. Dans l’autre cas j’ai bien peur qu’ils connaissent des jours difficiles car la rancoeur ne cesse de croître comme l’indiquent les très nombreuses réactions sur tous les forums. Ils ne sont pas victimes, ils sont la cause.

RAIPONCE  Le droit ne règle pas tout ! lundi 5 avril | 14:33
Alors là ! Ils exagèrent ces frères musulmans ! Nos écoles leurs sont ouvertes, nos hôpitaux, notre marché de l’emploi, nos administrations nos transports collectifs, nos services sociaux, nos prestations sociales, notre justice, notre système associatif, notre marché immobilier, nos banques,et je dois oublier beaucoup de choses qu’ils savent, et ils ne sont pas satisfaits ! Pour ouvrir le coeur des gens c’est plus compliqué, cela ne relève pas du droit et c’est ainsi valable pour tout le monde, quelle que soit sa race, sa culture ou ses opinions…

paul-jean  Un chrétien low-cost… lundi 5 avril | 14:28
Vous avez raison. Sans doute parce que 2 à 5 % aux comportements un peu trop extrémistes sont les chouchous de certains médias. Dans le domaine profane, beaucoup trop de quartiers, d’immeubles, sont terrorisés par une poignée de groupes organisés (2 % max ?). Rappelez-vous cette jeune fille brûlée vive. Avec sa famille ils ont continué à être insultés et menacés. Ils devront quitter leur quartier. Malgré leurs rodomontades, tous ces extrémismes semblent tolérés par les autorités. Au profit de qui ? En échange de quoi ?

amenotep  L’islam lundi 5 avril | 14:26
Si certains chefs de file musulmans désirent que l’on parle d’une façon positive de leur religion, quitte à eux d’être positifs dans la vie de tous les jours et de ne pas troubler l’ordre public par des attitudes négatives concernant leur comportement. C’est aux musulmans à s’adapter à notre culture et mode vie et non à nous Français de souche à nous adapter à la leur!

Maximus  Communautarisatin lundi 5 avril | 14:24
Les musulmans en France et pas forcément de France, ont tendance à se communautariser. Tenue, langues, nourriture, langue, en un mot culture. Comme en Grande Bretagne par exemple. Il y a désormais des zones géographiques entières où la culture dominante n’est plus la culture française. C’est d’ailleurs consubstantiel à l’islam dont l’un des fondements est la communauté, la ouma. Et puis il y a le phénomène de la double nationalité qui les pousse à vouloir demeurer dans leur culture d’origine. Mais c’est à l’envers de la culture française républicaine. Dans ces conditions qu’ils ne s’étonnent pas de la réaction des français non musulmans.

Opium  Une guerre de religion ? lundi 5 avril | 14:23
Le propre d’une religion, c’est à mon sens qu’elle doit être vécue de façon privée, non ostentatoire, en liaison directe avec le « Grand Charpentier » de son coeur (qu’il s’agisse du Dieu des Chrétiens, de Allah, Vichnou, Boudha, Yavhé, Belzébuth ou de tels ou tels panthéistes…). Je vois que les églises, toutes les églises, ne sont que des organisations humaines, donc imparfaites et souvent néfastes à l’ordre et la quiétude des peuples. Il se trouve actuellement que l’Islam nous casse les oreilles et ne répond pas au critère de base de la non ostentation, bien au contraire. Partant, un phénomène de rejet apparait, amplifié par le nombre… Croyants de toutes confessions, conservez par devers vous, si vous le souhaitez, kippas, calottes et autres colifichets ou marques distinctives religieuses… Mais n’en faites pas état et dissimulez ces artifices ! De grâce… Pousser les feux reviendrait à exaspérer le plus grand nombre et à accentuer le rejet… jusqu’à l’intolérance et immanquablement la violence. Une guerre de religion ? En France ? Nous avons déjà donné ! Mais s’il le fallait pour protéger nos valeurs et nos acquis… Pourquoi pas ?

gilles  A qui la faute ? lundi 5 avril | 14:20
A-t-on déjà entendu les musulmans de France s’élever contre cet islamisme radical qui s’installe au fil des ans ? Jamais je n’ai vu autant de jeunes filles ou jeunes femmes arabes avec un foulard sur la tête. Bien sûr que la burqa ne concerne que moins de 2.000 femmes mais si aucun frein n’est mis ça sera 10.000 puis 50.000 bientôt ! Non une burqa, un voile, un minaret n’empêchent pas de pratiquer sa religion, voyez il y a 40 ans quand arrivaient en France des gens venant du Maghreb. Et en même temps ils savaient élever leurs enfants sans démissionner comme cela se passe actuellement. […] Mon épouse est africaine et musulmane, et tout ce qu’elle voit en ce moment la choque. Pour elle l’islam ce n’est pas ça !

sam  Il est tellement clair et évident lundi 5 avril | 14:13
Soit les musulmans se plient aux lois et règles, coutumes du pays d’accueil, soit ils retournent dans leur pays. En tant que Française j’ai vécu dans un pays d’afrique je me pliais et respectait les règles et coutumes du pays dans lequel je vivais et tout se passait merveilleusement bien. Alors ?

caram14   réagissez lundi 5 avril | 14:12
Si tous les véritables musulmans, non extrémistes et non intégristes, réagissaient contre ceux qui donnent de leur religion l’image qu’ils en donnent : burqa, slogans haineux contre tout ce qui ne se plie pas à « leur » volonté, tentatives d’islamisation à tout prix, je pense que le sentiment général évoluerait dans un tout autre sens. Mais peut-être suis-je naïf ?

LDL36  Il ne faut pas tout mélanger lundi 5 avril | 14:10
Un français est une personne ayant la nationalité française quelle que soit l’origine de ses ancêtres. Un français peut ne pas avoir de religion ou en avoir une selon son choix. Il peut être catholique, musulman, juif, boudhiste, etc., c’est un choix personnel qui relève de la vie privée. Français de souche est un terme souvent utilisé à tort et à travers. Y aurait-il deux sortes de français voire plus ? Le français de souche français métropolitain qui serait français depuis x générations (ce qui risquerait d’exclure les savoyards, les corses et pourquoi pas les bretons), les français des îles, et enfin les français n’ayant notre nationalité que depuis peu de temps. Une nationalité on l’a ou on ne l’a pas. Si hier monsieur ou madame Lambda avait la nationalité X, Y, ou Z et qu’aujourd’hui cette personne àla nationalité française. Elle a les mêmes droits. Acquérir la nationalité française c’est entrer dans une grande famille.

bret  Confusions volontaires lundi 5 avril | 14:09
Pour être aimé il faut se rendre aimable et les exemples offerts par les pays musulmans ne sont guère séduisants, à tout le moins … Peut-on se prétendre aimer la France et se sentir français quand on cherche à répandre des comportements qui récusent ostensiblement sa culture, ses traditions et la laïcité… Est-il normal que des femmes se revendiquant françaises échangent en arabe avec leurs enfants, que des femmes ou des foyers incapables mentalement et/ou financièrement d’élever des enfants en aient un si grand nombre. Est-on français de coeur quand on se dit « français de papier » et qu’on déclare se sentir plus algérien que français ? Le débat sur l’identité française n’a pas engendré d’islamophobie .. il a seulement libéré la parole et fait prendre conscience du fait que le racisme ne s’exprime pas dans le sens qu’on fait semblant de croire … D’ailleurs, le travisme ne consiste pas à constater des différences, même jugées insupportables, mais à revendiquer un droit de domination sur des peuples ou races estimées inférieures. Ce n’est pas de cela qu’il s’agit en France ; la xénophobie dont on se gargarise porte sur les étrangers en général .. Ce n’est pas de la xénophobie que défendre sa propre identité dans son propre pays ..

jeanoel  Proverbe français : lundi 5 avril | 14:09
 » Qui sème le vent, récolte la tempête !  » Vous avez semé, et maintenant, le vent se lève !!!. Où es-tu Alladin ? Mohamed ! (et non pas Mahomet) où sont la tolérence et la noblesse de ta religion ?

roro 34  Islam en France lundi 5 avril | 14:05
Oui, l’Islam doit être respecté en France, mais il ya certains signes religieux qui doivent être proscrits, tels que voile intégral et burqa ; tous les Français quelles que soient leurs origines doivent être respectés, notemment les Musulmans qui doivent vivre leur spiritualité, mais dans le strict respect de la République. Frères Musulmans, vous devez communiquer, expliquer ce que dit le Coran et ne pas vous laissez déborder par les Extrémistes, ceci est votre rôle ; luttez aussi dans vos Pays d’origine pour que l’intégrisme ne perce pas et ne croyez pas que le Français soit raciste. Bon courage.

mohamed79  L’islam lundi 5 avril | 14:05
Cela est certain la majorité des musulmans en France souhaitent vivre leur foi dans le respect de l’autre, chrétiens et musulmans, tous ont le même dieu pour un même message d’amour et de lumière et d’écoute de l’autre dans un accueil et frères dans un même père, dieu vivant en totale liberté et respect des institutions, cela est la base d’un dialogue veritable.

Philippe73  Opération « mains propres » lundi 5 avril | 14:04
Je comprend le malaise des « bons » musulmans de France. Qu’ils fassent le ménage dans leur communauté, pour séparer le bon grain de l’ivraie, boycotter tous les imams qui prêchent le djihad, que certains s’adaptent et respectent la laïcité de la France, et après on en reparlera.

Bastien  Christianophobie lundi 5 avril | 14:01
Désolé, mais moi je déplore le climat christianophobe qui règne dans le monde aujourd’hui et depuis la suprématie de l’Islam en Orient. La culture francaise est aujourd’hui laïque mais incontestablement de tradition chrétienne. J’apprecierais que nos invités ou protégés (Dhimmis en monde musulman) qui vivent en France en tiennent compte et respectent les modes de vie et la société francaise. Communautarisme, mépris des chrétiens, règles musulmanes qui s’imposent dans la nourriture, les relations entre hommes et femmes et même notre calendrier, son inacceptables en France. En pays musulman, je tiens compte des règles et modes de vie locaux par respect pour la société nationale qui m’accueille ou que je visite volontairement. Aux musulmans de faire pareil dans notre pays.

MARTEL  Mieux lotis que les chrétiens d’Orient lundi 5 avril | 13:53
Que nos frères musulmans de France arrêtent de se lamenter, il faudrait qu’ils comparent leur situation avec les chrétiens d’Orient qui sont véritablement persécutés notamment en IRAK. Et puis l’islamophobie Francaise n’est pour l’instant pas bien méchante…

September  Quel respect ? lundi 5 avril | 13:52
C’est vrai qu’ils n’aspirent qu’à vivre leur spiritualité dans le strict respect des règles de la république. C’est sans doute pour cela que des rues entières sont barrées à la circulation, en plein jour, à Paris, pour leur permettre de faire la prière.

brancobil  Identité lundi 5 avril | 13:51
Je comprends le malaise de la communauté musulmane, mais au nom de l’Islam certains de leurs frères tuent depuis trop longtemps des innocents, pour des causes politiques et religieuses. Ils prennent aussi des positions réactionnaires et rétrogrades sur des faits sociaux liés à la modernité qu’ils remettent en cause. L’islamisme donc, discrédite l’ensemble des musulmans qui par ailleurs, ne condamnent que trop peu leurs extrêmes…

chris.06.72  Je rêve… lundi 5 avril | 13:48
Pauvres choux ! Ils me donnent envie de pleurer. Au lieu de se plaindre, les musulmans feraient mieux de se remettre en cause et notamment se poser la question de savoir quoi dans leur comportement, leur culture ou leur religion pose problème sur notre territoire.

demeldeux  Débat lundi 5 avril | 13:47
Quand nos dirigeant auront-ils le courage d’appliquer la laïcité au sens propre du mot et que l’on n’entende plus parler de religion. Au 21e siècle les religion devraient être pratiquées dans l’intimité sans aucune démonstration quelle quelle soit pour ne pas gêner les autres (Comme la loi « interdiction de fumer »).

Dominique  Climat malsain et islamophobe ? lundi 5 avril | 13:47
Mais qui est responsable ? Les français catholiques, protestants, juifs ou athées qui ne demandait rien à personne ? Ou les musulmans qui se sont mis à exiger de la nourriture halal et le retrait du porc dans les cantines scolaires ou d’entreprises, des horaires de piscines réservés aux femmes, des salles de prière dans les entreprises, des médecins femmes pour examiner les femmes, sans parler des contestations de certains enseignements scolaires. Les non-musulmans ont fini par être exaspérés par ces exigences (qui ne pourraient avoir aucun équivalent dans les pays où l’islam est religion officielle), c’est aussi simple que ça ! Il serait temps que l’UOIF, le CFCM et autres en prennent conscience au lieu de se présenter constamment comme des victimes.

Aladin  Islamophilie lundi 5 avril | 13:31
Après ils s’étonnent qu’il puisse avoir crispation. Avec leur islamophobie à toutes sauces. Ils ne se rendent pas compte qu’ils veulent imposer de la censure, interdire toute critique de l’islam alors qu’eux devraient commencer par assainir leur relations avec les autres, les non-soumis, les persécutions systématiques menés contre les personnes d’autres religions dans les pays musulmans. Le statut de Dhimis des non-musulmans. Toujours dans la posture de victimes alors quoi ils veulent nous imposer l’islamophilie, la soumission? déjà que toute critique de l’islam est souvent censuré par la presse française et les autres medias, que veulent-ils de plus ? Savent-ils seulement que la France est un pays républicain et laique. Que les chrétiens se sont fait critiquer depuis longtemps et qu’ils ne sont pas venus se poser en victimes et pourtant la France pays de culture chrétienne et des droits de l’homme n’a pas une seule loi où les musulmans seraient considérés comme des citoyens de deuxième ordre. L’UOIF, tiens ! Tiens !

hak  Papier partiel lundi 5 avril | 13:25
Faire un papier sur la 27e rencontre des musulman de France sans parler du discours de Tariq ramadan qui était sans aucun doute possible l’intervention la plus attendue de la conférence me parait sujet à débat ? Occulter Tariq Ramadan, est-ce une manoeuvre volontaire pour faire taire un des plus grands intellectuels musulmans ?

Paul Emiste  Ouaip… lundi 5 avril | 13:24
On se demande bien pourquoi il devrait y avoir un mouvement de suspicion, pour ne pas dire de rejet de l’islam. Peut-être à cause de toutes ces bombes humaines… allez savoir !

kiki  Et les bouddhistes ? lundi 5 avril | 13:24
On n’entend jamais parler des asiatiques, bouddhistes et autres immigrés de tous bords. Pourquoi ? Parce qu’ils ne font pas de vagues, respectent le pays qui les accueille et finalement s’intègrent. C’est simple ! Il faut juste le dire.

Bernard  Catholicophobie lundi 5 avril | 13:22
Les medias sont dans leur ensemble bien moins islamophobe que catholicophobe ces jours ci. Il suffit de regarder la television pour s’en rendre compte.

Transall  No comment ! lundi 5 avril | 13:22
Il n’y a pas de climat malsain. Le Francais qui respecte les lois de notre pays comme moi, a du mal à comprendre que dans ce pays d’accueil, généreux, on laisse une minorité de femmes qui se disent « musulmanes », provoquer en portant la « burqa ». Et d’une c’est indigne, où est le respect envers ces femmes ? D’ailleurs, dans d’autres pays ce problème a déjà fait l’objet d’une loi. Je suis allé en Arabie Saoudite, on ne demande pas l’avis de la femme européenne : « obligation » du port du pantalon et du voile. Voilà la réalité des faits. N’en déplaise à ceux ou celles qui ne respectent pas la France.

Hervé  Effectivement lundi 5 avril | 13:19
Il y a effectivement un certain malaise lorsque l’on regarde l’actualité du Pakistan, de l’Afghanistan ou que l’on se souvient de faits à New-York, Madrid ou Londres. Et ce malaise ne s’estompe pas en visitant les sites (très nombreux) prônant le djihad. Ni en constatant les lectures diverses et parfois antagonistes du Coran à qui on peut manifestement faire dire tout et son contraire.

DAKO  Liberté religieuse lundi 5 avril | 13:18
Les questions d’identité nationale sont-elles en désaccord avec les libertés fondamentales ?

rouldug  Fraternité lundi 5 avril | 13:18
Merci de publier cette information. Je pense que d’autres communautés religieuses pensent la même chose.

yojally  Faut pas pousser lundi 5 avril | 13:15
Je pense que lorsque l’on est si bien intégré que le disent ces personnes, on suit les lois de la république et on n’achète pas des jeux en arabe… s’intégrer c’est prendre les coutumes d’un pays et l’aimer. Ce qui n’est pas le cas quoi que l’on puisse dire. Trop de tee-shirts… avec l’Algérie dans les rues pour être intégrés.

konifl  Liberté de circulation lundi 5 avril | 13:13
Ah si seulement nos compatriotes et les étrangers musulmans ne passaient pas leur temps en revendications communautaires, en pratique du culte de la victimisation, en stigmatisation de la France au travers de son histoire, de ses moeurs, de ses us et coutumes, etc. Qu’il ferait bon vivre au sein de notre communauté nationale. Mais la responsabilité principale vient de nos politiques qui, au travers des lois, ont abandonné toutes les contraintes qui imposaient l’assimilation. Dans le but de privilégier l’intégration. Avec le succès que l’on voit maintenant. Ceci étant, la liberté de circulation est un droit constitutionnel pour les français, les étrangers et les double-nationaux. D’ailleurs, j’ai ouïe dire que le vieux principe « les plus gênés s’en vont » fonctionne parfaitement dans certaines banlieues de région parisienne. Il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement à l’échelle nationale.

plombine  Islamophobie lundi 5 avril | 13:09
Il y aurait beaucoup moins ce sentiment chez les musulmans si des voix s’élevaient contre tous ces attentats suicides dans le monde qui, suivant certains, sont condamnés par le Coran.

4 commentaires »

  1. ah quelle belle preuve …. et bien sur on est bien content de s’acharner sur une religion que le monde politique stigmatise et accuse de tous les maux de notre siecle bien evidemment c plus facile… mais vous etes vous poser une seule fois la question de savoir comment une religion autant montrée du doigt et huée par des gens incapables de se faire leur propre opinion que celle insufflée dans leurs cerveaux encore immatures et tout justes bon à ecouter les ouïes dires des media, peut elle etre de plus en plus suivie si ce n’est qu’elle represente la vérité absolue et universelle…. bien sure ce serait trop compliqué pour vos cranes de piaf d’aller vous renseigner sur ce sujet et de vous faire votre propre opinion : parlons d’abord des 43 Etats qui se considèrent musulmans. Le seul critère dont nous disposons objectivement est celui de l’adhésion volontaire à l’ISESCO. Les statistiques disponibles indiquent que la population du monde islamique s »élève à 700 millions d’habitants avec une moyenne de 16 millions par pays. Toutefois, 22 pays ont une population inférieure à cinq millions alors que la moyenne des Etats membres de l’ONU est supérieure à 30 millions d’où la balkanisation du monde islamique. Plus de 300 millions de musulmans résident dans des pays qui n’appartiennent ni à l’ISESCO, ni à l’Organisation de la Conférence Islamique. Le monde musulman représente plus du 1/5 de la population de la planète et du 1/3 de celle du Tiers-Monde. Sur le plan mondial, le monde musulman est le plus pauvre, le moins analphabétisé, le plus dépendant sur le plan alimentaire, dont le taux d’espérance de vie est le plus bas, qui investit le moins dans la recherche scientifique, qui publie le moins de livres par tête d’habitant, qui lit le moins, dont la créativité est une des plus faible, dont l’innovation est presque inéxistante, où la participation de la population est plus réduite, où l’abus des libertés publiques et des droits de l’homme est des plus flagrants, où la femme dispose de moins de liberté, où la corruption est la plus répandue, qui subit le plus de pertes humaines à cause de conflits internes car il est le plus divisé, qui souffre le plus des inégalités des rapports Nord-Sud, et qui fait face à la plus grande campagne organisée par les médias occidentaux contre ses « valeurs culturelles et spirituelles. » C’est aussi celui qui achète le plus d’armes par tête d’habitant et en même temps celui dont les dépôts à l’étranger son supérieurs à sa dette internationale. Voici toute une réalité crue qui devrait donner à réfléchir et à se préoccuper de l’avenir.

    Je prie à la Mosquée de Creutzwald
    102 rue de Carling 57150 Creutzwald
    Tel : 0387824835
    Allah Akbar !

    IP : 78.230.52.228

    Commentaire par konypony — 15 avril 2010 @ 6:01 | Répondre

    • Euh, oui…. ben euh , il dit quoi le monsieur ? Y’en a être difficile à comprendre ? Lui en être pour les bienfaits de l’islam ou lui en être contre ? Lui y’en a abusé de la lecture du Coran ? overdose ?!

      Commentaire par sitavirus — 15 avril 2010 @ 6:11 | Répondre

  2. […]  )  A quoi doivent faire face les immigrés d’aujourd’hui […]

    Ping par Cinéma: présentation du film « Bisounoursnator » nouvelle super production hollywoodienne de gauche. « Francaisdefrance's Blog — 25 janvier 2011 @ 1:16 | Répondre

  3. Dans le monde musulman, il y a trop d’illuminés qui préfèrent construire des mosquées plutôt que des usines, séparer par tous les moyens les garçons des filles, les hommes des femmes, qui manipulent les âmes avec des interdits moyennâgeux, qui refusent tout, sexe en tête, culture du pays où ils vivent, qui préfèrent manipuler les enfants dans des écoless coraniques plutôt que de leur enseigner les sciences naturelles, la littérature, les mathématiques, l’histoire, la géographie, la musique, qui veulent séparer les enfants « purs » et « impurs » jusque dans les chiottes, etc. Je suis né dans le premier pays du monde de la gastronomie et on voudrait m’empoisonner avec du halal ? Pourquoi n’entend-on jamais parler d’incidents avec des Juifs, des Asiatiques, d’autres Européens ? Arrêtez de vous lamenter sur votre sort, vous en êtes entièrement responsables. C’est tellement facile d’accuser « l’Autre » le riche, le savant, l’érudit. Jamais on ne vous demande de renoncer à votre culture, mais sachez qu’en France, comme en Allemagne, en Suède, aux Etats Unis, etc il y a des lois républicaines. Soit vous les acceptez, soit vous partez. Il n’y a aucune autre alternative. Nous sommes chez nous, fiers de notre culture, de notre passé, de nos prix Nobel, de nos succès, de notre technologie. Vous, à part du pétrole et du gaz naturel, vous n’avez rien, nothing, nada. 7 prix Nobel dans le monde arabe, contre plusieurs centaines dans le monde judéo-chrétien, ça ne vous interpelle pas ? Parce qu’un imbécile de maire désespéré de trouver des électeurs vous laisse, en toute illégalité, prier dans la rue, vous vous croyez les maîtres du monde ? Allez prier dans les rues d’Alger ou de Casablanca, qu’on rigole un peu !
    Parce que les prisons sont remplies de musulmans à 70 – 90 % je vous hais. Parce que vous trafiquez la drogue dans les rez-de-chaussée des immeubles, je vous hais. Parce que vous tirez à balles réelles sur la police, je vous hais. Parce que vous incendiez les voitures de modestes travailleurs, je vous hais. Parce que vous détestez les femmes je vous hais. PARCE QUE VOUS NE FAITES RIEN A L’INTERIEUR DE VOTRE PROPRE COMMUNAUTE POUR QUE CELA CHANGE, JE VOUS HAIS; Pas d’églises ou de synagogues en Arabie saoudite ? d’accord. Maintenant on va raser vos mosquées et vos lieux de rencontre. Vous êtes parvenus d’un seul coup à vous faire détester de toute la population, votre arrogance et vos faux-semblants, c’est terminé. Fils spirituels de Mohamed le tueur, l’assassin, le pédophile, faites vos valises et déguerpissez.

    Commentaire par Alain Picaud — 25 janvier 2011 @ 11:45 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :