Sitavirus Pandémie.

7 décembre 2009

Un avocat de l'islamo-fachisme décide de recourir à La Cour Européenne des Droits de l'Homme…

 

 

 

 Touche pas à mon minaret ! 

 

 

Un avocat genevois décide de recourir à Strasbourg

L’avocat Antoine Boesch, qui se dit soutenu par des clients venant de tous horizons et confessions, a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’homme  L’initiative anti-minarets, acceptée par le peuple suisse, signifie que la Constitution fédérale va comporter un nouvel article 72, alinéa 3, à la teneur suivante: «La construction de minarets est interdite.» Et ce alors même qu’elle garantit la liberté religieuse. «Je suis personnellement déçu et attristé par ce résultat, déclare Antoine Boesch, avocat au Barreau de Genève et membre de la célèbre étude Poncet Turrettini Amaudruz Neyroud et Associés. Il a rudement écorné l’image de mon pays, la Suisse: un Etat et une société dont les traditions libérales de consensus et pragmatisme avaient aidé à maintenir la cohérence et l’identité collective de plusieurs communautés linguistiques et religieuses. Et à éviter les écueils du communautarisme et de l’intolérance que l’on voit progresser ailleurs.»

Mais que faire dans un système de démocratie directe qui ne prévoit pas de contrôle de constitutionnalité des lois fédérales et, a fortiori, des nouveaux articles constitutionnels?

«Je pense que l’interdiction des minarets est contraire à la Con­vention européenne des droits de l’homme (CEDH) et qu’il vaut la peine de recourir auprès de la Cour de Strasbourg», explique Me Boesch, qui n’en est pas à son premier recours.

Appel sur Internet

Ni une ni deux: il a lancé un appel sur Internet qui, à sa grande surprise, a trouvé un large écho auprès d’une population très hétéroclite. Un processus lancé il y a moins d’une semaine, à titre personnel et émanant de sa seule initiative. «Beaucoup de personnes veulent se joindre à nous, se réjouit-il. Elles sont de tous horizons et confessions: il y a des musulmans, des catholiques et des juifs. Mais aussi des confrères du Barreau de Genève, des banquiers et des organisations musulmanes. La procédure est gratuite et je vais travailler pro bono.»

Après une large consultation, l’avocat pense qu’il est possible de déposer un recours dès aujourd’hui, sans devoir attendre, comme certains juristes le pensent, une violation effective de la Convention – le refus du permis de construire un minaret, par exemple. «Dans cette dernière hypothèse, on pourrait certainement recourir, commente Me Boesch. Toute la question est de savoir si on peut le faire dès maintenant. Après avoir examiné les arrêts de la Cour, nous sommes arrivés à la conclusion que c’est possible et qu’il vaut la peine d’essayer.»

Il balaie de la main une autre objection, à savoir l’épuisement préalable des voies de recours internes: «C’est simple: dans cette dernière hypothèse, iln’y en a pas!» commente-t-il.


Me Boesch compte déposer le recours en janvier. Et combien de temps cela va-t-il prendre? «Si les juges décident qu’il n’est pas recevable à ce stade et qu’il faudrait attendre un cas d’application, la décision va tomber après quelques mois déjà. Mais s’ils décident qu’il est recevable et examinent le fond, ça risque de prendre plus de temps car on ne sera probablement pas les seuls», concède Me Boesch.

Le résultat concret serait la constatation que la Suisse viole la liberté religieuse. «On aimerait obtenir cette constatation, souligne l’avocat. La Cour n’a pas la faculté de casser une norme constitutionnelle. Si on obtient gain de cause, l’interdiction des minarets restera donc probablement dans la Constitution, mais elle ne pourra pas être appliquée par les tribunaux. Et dans
un second temps, il faudrait songer à l’enlever, puisqu’elle ne servirait à rien.»
Cette approche juridique ne fait-elle pas fi de la volonté populaire? «La question se pose, reconnaît Me Boesch. Lire la suite sur :

http://tinyurl.com/yjwbz5c

 

 

ACTION


Citoyens suisses occidentaux, Vous vous sentez trahi, par cet « avocat genevois » défenseur de l’islamo-fachisme, pourfendeur de la démocratie quand cette dernière  » le déçoit  » (sic)


vous n’êtes pas content et vous désirez le faire savoir par un moyen parfaitement légale et pacifique ?  C’est très simple avec la méthode Amnesty International SITA : une lettre dans une

 

enveloppe timbrée, envoyée par la poste (voir tinyurl.com/6r4fsu et  http://www.geocities.jp/plateforme_sita_1/resultats.html  etc.

 

Quoi mettre dans l’enveloppe ?


Imprimer le texte du présent article


1) par vos propres moyens et à l’aide de votre imprimante.

Imprimer le présent article (directement depuis votre navigateur : sélectionner l’article seul en cliquant sur son titre puis : Fichier [ > Mise en page / Aperçu avant impression / > Imprimer…)


ou imprimer le texte du présent article version pdf: 
2) Le document PDF est logé à l’adresse suivante :action_sita_antoine_boesch_suisse

 

 

Qui sont les destinataires ?
 

1) L’avocat Antoine Boesch du cabinet PTAN

 vous pouvez trouver l’adresse du cabinet PTAN ( PONCET TURRETTINI AMAUDRUZ NEYROUD & ASSOCIES) sur la présente page : http://www.ptan.ch/

 Vous pouvez essayer de le contacter via les pages blanches suisses » http://tel.local.ch/en/  » dans le champ >> Who, What: il suffit de mettre le nom et le prénom de l’avocat en question et dans

 

 le champ >>>>> Where:  Genève.  Tant il est vrai que l’on réfléchit mieux chez soi aux conséquences de ses actes

 

2) Antoine Boesch  est également  membre de l’organisation  » Graines de Paix » ( Grains of Peace) est une ONG suisse et internationale, fondée en 2005 par Delia Mamon

 

  http://www.graines-de-paix.org/

Vous pouvez essayer, si vous le désirez, de contacter Antoine Boesch par l’intermediaire de cette organisation dont l’adresse postale se trouve sur cette page web :

 

 http://www.graines-de-paix.org/fr/contactez_nous

 

3) La Cour Européenne des Droits de l’Homme (Strasbourg) Vous  trouverez l’adresse de la Cour Européenne des Droits de l’Homme sur le lien suivant :  

 

http://www.echr.coe.int/ECHR/FR/Bottom/Contact/

 

Et si il vous reste quelques timbres:

 

4) La Ligue des Musulmans de Suisse  –  Vous pouvez trouver l’adresse postale de la ligue sur ce lien : http://www.isyours.com/f/guide/religion/islam.contacts.html

 

5) L’Association culturelle des femmes musulmanes de Suisse –  Vous pouvez trouver l’adresse postale de la ligue sur ce lien : http://www.isyours.com/f/guide/religion/islam.contacts.html

 

 Finition

 

Avec un timbre ordinaire ( voir les tarifs postaux pour la Suisse http://www.tarifs-de-la-poste.fr/ ) vous pouvez mettre 2 feuilles dans l’enveloppe alors ne vous privez pas du plaisir

 

 

d’y ajouter une deuxième feuille où vous pourrez imprimer un des textes suivants…..

 

 

– une présentation de la psychologie des musulmans http://tinyurl.com/5KXHU6 ou :  – (un petit dessin vaut mieux qu’un long discours) un dessin de steph Bergol adapté à la situation. Large

 

 choix sur http://bergolix.wordpress.com/

 
 
 

ou bien

 

– L’Islam et les femmes du docteur Younus Shaikh, rationaliste Pakistanais et fondateur des « Lumières », organisation rationaliste du Pakistan, et qui y fut condamné à mort pour blasphème

 

: http://www.geocities.jp/plateforme_sita_1/femmes.html

 
 
 

Le  texte au complet contient six pages / 3 feuilles. Vous pouvez sélectionner et imprimer recto-verso des deux premières pages (paragraphe 1, qui tient sur deux pages / une feuille).

 

Mettre le tout dans une enveloppe, timbrer, envoyer.

 

 

Voila ce n’est pas plus difficile que çà que de faire comprendre à cet avocat dhimmi qu’il ferait mieux d’aller défendre les droits de l’homme, et surtout ceux  de la femme, en Arabie Saoudite

 

 

Vous pouvez bien évidemment répéter l’opération à volonté tant que vous avez des timbres, des enveloppes, du papier, de l’encre dans votre imprimante et un peu de temps.

 

Éventuellement, vous pouvez recenser vos actions au sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir de même, et vous inscrire à la lettre d’information alertes-

 

sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

 

  

Pour ce qui concerne les autres actions SITA en cours :

 

 http://www.geocities.jp/plateforme_sita_1/switch.html

 

 

 Site miroir: http://heartland.geocities.jp/soshalde/boesch.islamo.fachiste.html

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :